La voiture électrique est-elle vraiment écologique ?

Qui dit électrique ne veut pas forcément dire « écologique » !

Dans notre esprit, un produit électrique pollue forcément moins qu’un produit écologique. En effet, lorsque nous nous penchons sur le sujet des véhicules par exemple, il est facile de penser que la voiture électrique est forcément écologique puisqu’elle ne pollue pas…
C’est parce que notre esprit est orienté ainsi par la publicité.

Voiture électrique pollue pas écologique

En effet, pour produire une voiture, il existe un cycle de production complexe, demandant plusieurs étapes de conception. Ces différentes étapes demandent les mêmes énergies, les mêmes matériaux que les voitures classiques, non électriques. Ainsi, pour produire une voiture électrique, nous polluons, nous utilisons des ressources et énergies qui ne sont pas forcément respectueuses de l’environnement et donc pas écologiques !

 

Les publicités, elles, nous orientent vers l’utilisation du véhicule, qui fonctionné grâce à l’électricité : évidemment, cette énergie ne pollue pas lorsqu’on roule, mais nous ne savons pas si les techniques de rechargement n’entrainent pas de pollution, elles.

 

Nous pouvons donc penser que la voiture électrique est certes, plus écologique que la voiture essence ou diesel, mais est-elle vraiment à 100% respectueuse de l’environnement ?

 

La voiture électrique vraiment plus écologique ?

Est-ce que la voiture électrique pollue ? Pour avoir une réponse à cette question, il est nécessaire de s’intéresser à la conception du véhicule et à son rechargement, comme nous l’avons abordé plus haut.
En effet, les batteries présentes dans les véhicules électriques sont composées de lithium, matériau très polluant. Son exploitation, devant être très contrôlée, a un impact environnemental fort en cas de mauvaise exploitation.

 

De plus, ces batteries sont rechargées à 75% grâce à de l’électricité d’origine nucléaire. La recharge de la batterie est donc polluante également et il est donc nécessaire de relativiser et de pondérer les publicités réalisées autour de la voiture électrique, puisqu’elle n’est pas 100% écologique.

 

Il est donc primordial d’apprécier l’ensemble du cycle de vie du véhicule électrique pour savoir si oui ou non, ce véhicule est plus polluant qu’un véhicule normal.

 

La voiture électrique, plus écologique sur le long terme

Pour connaître le résultat de notre petite enquête sur les véhicules électriques et leur consommation, leur pollution et leur respect pour l’environnement, il est nécessaire de prendre du recul et de s’intéresser à l’utilisation sur le long terme.

 

Lorsque les deux voitures (classique et électrique) sortent de leur usine de production, elles sont aussi mauvaises élèves les unes que les autres : elles ont demandées le même effort de production en utilisant les mêmes énergies et en polluant autant.

 

Cependant, plus l’on va utiliser une voiture électrique, plus l’écart entre le véhicule respectueux de l’environnement (électrique) et le mauvais élève (essence, diesel…) va se creuser.

 

Ainsi donc, avec une utilisation longue, sur au moins 200 000 km, le véhicule électrique aurait un impact 27 à 29% plus positif sur le réchauffement climatique par rapport aux véhicules essence. Si le véhicule est utilisé sur 100 000 km, cet impact est “seulement” 9 à 14% plus positif que pour les véhicules essence.

 

Alors oui, sur le long terme, la voiture électrique est plus écologique que ses grandes sœurs diesel ou essence…

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.