Le rachat de Nokia Here

Rachat Nokia Here

Après avoir vendu sa filiale téléphonie mobile, Nokia a acté la vente de sa filiale de cartographie Nokia Here au trio automobile allemand composé de BMW, Audi et Daimler le 4 décembre 2015.

 Contre un chèque de 2,5 milliards d’euros, le trio a pu « acquérir ce qui se faisait de mieux en cartographie (4 voitures sur 5 vendues en Europe et aux USA emportent une carte signée HERE) » selon les numériques.com.

 Dans un premier temps, cette vente permettra à HERE d’enrichir considérablement sa base de données, puisque ses sources passeraient ainsi de 80 000 à plus de 2 millions grâce aux nombreuses voitures connectées de ces 3 géants de l’automobile.

De ce fait, la plateforme pourra affiner ses informations et proposer des cartes de plus en plus performantes à ses utilisateurs.

Cependant, cette amélioration de leur base de données présente aussi un grand intérêt pour le domaine de l’automobile en lui-même.

HERE deviendrait alors un atout majeur dans le cadre du développement de la voiture autonome.

En effet, le développement de ces concepts-cars demanderait une cartographie très pointilleuse afin qu’ils puissent mener à bien leur rôle et grâce à cette amélioration, HERE va pouvoir leur la fournir.

Le concept de voiture autonome est de plus en plus étudié et exploité par les différents constructeurs mais ce concept requiert comme dit ci dessus une cartographie réactive en temps réel et très précise.

L’idée qu’une voiture pourrait  « se conduire elle-même » enchante quant à elle énormément les utilisateurs. Cela représenterait alors une très forte augmentation des possibilités qu’ils auraient sur la route et donnerait ainsi un grand avant-goût de ce que sera le futur de l’automobile.

On assisterait alors potentiellement à une diminution du nombre d’accidents, des embouteillages, mais l’on pourrait également se permettre d’augmenter les limitations de vitesse tout en s’assurant leur respect par exemple.

Au niveau urbanisme, cela permettrait une réduction de l’espace réservé aux parkings, une diminution de la signalisation puisque les voitures pourraient alors directement recevoir des informations depuis leur environnement.

Tout ceci aurait surtout un impact environnemental puisque l’on pourrait alors envisager une diminution de la pollution réalisée par ces voitures.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.