On roulera très prochainement sur des pneus en Pissenlit

Pissenlit

L’équipementier Allemand aurait déniché une solution pour diminuer le monopole du caoutchouc dans la conception des pneus.

La découverte de l’industriel allemand s’articule autour d’une volonté de produire un « caoutchouc écologique » qui ne nuirait plus à l’environnement. Continental a donc chercher un moyen d’y remédier. La solution est plus que farfelue à entendre puisque la réponse se trouve dans cette plante au nom burlesque et populaire, le pissenlit.

Des pneus en caoutchouc conçus à partir des racines de pissenlit.

Hevea brasiliensis, telle est l’appellation de cette plante magique
russe. Une étude datant de quelques années montre que cette plante aurait une capacité d’adaptation à n’importe quelles conditions climatiques. Elle serait facile à cultiver et permettrait à Continental de développer la culture de pissenlit et de généraliser la production de nouveaux pneus dans toutes ses usines implantées dans le monde.

Des pneus tout aussi performants

L’entreprise allemande a d’ores et déjà débuté son projet « Taraxagum » avec une société spécialiste de la sélection végétale ESKUSA. Les premières phases de test ont démontré que les pneus issus des racines de pissenlit présentent les même caractéristiques que le caoutchouc traditionnel en termes de résultats et performances.

Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.