L’innovation par l’écologie, la solution pour sortir l’automobile de la crise ?

shutterstock_60466738Face à la crise et la réticence croissante qu’éprouvent les particuliers à acheter des véhicules neufs, les constructeurs automobiles doivent redoubler d’efforts pour parvenir à imposer leurs derniers modèles.

Comme de nombreux autres secteurs, l’automobile est frappée depuis plusieurs mois et années par une baisse significative du pouvoir d’achat des ménages. Conséquence directe de ce phénomène d’ampleur, les ventes de voitures neuves régressent au profit des occasions (lien vers l’article 1). Dans ce contexte friable où les risques liés à la prise de décision sont décuplés, on pourrait aisément comprendre que les marques réfléchissent à deux fois avant d’innover. Pourtant, à y regarder de plus près, l’innovation est peut-être l’un des meilleurs moyens pour elles de redresser la pente.

Il suffit effectivement de regarder ce qui se passe chez les constructeurs qui enregistrent de bons résultats malgré la crise. Toyota, par exemple, continue de séduire au point de voir ses ventes de voitures neuves croître de 16% depuis fin mars alors qu’elles se situent à -12% pour l’ensemble du marché. La première raison à cela, c’est l’innovation. En misant sur des technologies propres dont il est en quelques sortes le précurseur, Toyota est effectivement parvenu à rebondir pour retrouver sa belle croissance à deux chiffres qui l’a longtemps caractérisée. Une tendance que l’on observe aussi chez Honda et qui montre bien que la dimension écologique est une piste à explorer pour offrir un second souffle à l’automobile, notamment parce qu’elle est à l’origine d’importantes réductions de consommations énergétiques.

En attendant de voir si l’innovation par l’écologie portera ses fruits, on peut dors et déjà constater que les véhicules verts ont le vent en poupe sur le marché de l’occasion. Les modèles hybrides se font en effet chaque jour un peu plus nombreux, ce qui n’est pas sans déplaire à des consommateurs en quête d’économies et par conséquent de véhicules de moins en moins gourmands en ressources.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés.